Accueil Politique Unedesintox Prévenir les conflits via la gouvernance décentralisée – Kababachir

Prévenir les conflits via la gouvernance décentralisée – Kababachir

Mode nuit
5 min lecture
0
0
20
img empty - Prévenir les conflits via la gouvernance décentralisée – Kababachir
Mode nuit

Les collectivités locales sont appelées à contribuer à la prévention et à la gestion des conflits.

Tunis (dpa) – «La gouvernance et la décentralisation, vecteurs de paix, de stabilité et de prévention des conflits au Sahel», tel était le thème d‘un atelier de trois jours, tenu à Niamey, capitale du Niger. Cet atelier a rassemblé des représentants des autorités nigériennes chargées de la décentralisation, aux côtés des représentants du «Programme des Nations Unies pour le Développement» (PNUD) et du ministère fédéral allemand de la coopération et du développement.

Il vise à réfléchir sur les dynamiques régionales et nationales en matière de gouvernance, de décentralisation pour promouvoir les synergies entre partenaires et acteurs locaux, a rapporté l’Agence nigérienne de presse (ANP). Lors de cette rencontre, l’accent a été mis sur «les rôles et les contributions que les collectivités peuvent apporter dans la prévention et la gestion des conflits» a-t-on précisé.

Il s’agit d’esquisser des pistes d’actions pour faire de la décentralisation et de la gouvernance locale, des instruments de lutte contre la pauvreté, de promotion de la paix, de prévention des conflits et de cohésion sociale dans la zone du «Liptako-Gourma», une région de l’Afrique de l’Ouest, située dans la partie sud-ouest du Niger et s’étend jusqu’au Burkina Faso et au Mali, a-t-on ajouté.

Ronald Meyer, directeur de la division «Sahel et Afrique de l’Ouest» au ministère fédéral allemand de la coopération et du développement, a souligné la nécessité de stabiliser les zones vulnérables et de répondre positivement aux besoins fondamentaux d’éducation, de santé et d’eau des populations. «Notre vision est que la population du Sahel devienne porteuse de son propre développement», a-t-il dit. Au Sahel, les conflits sont exacerbés par les violences intercommunautaires, les attaques de groupes terroristes, ainsi que diverses milices d’«autodéfense», a-t-on rappelé.

Keywords: Conflits Gouvernance Décentralisation PNUD Sahel Atelier Coopération Stabilisation

Source: dpa-news.de


Source link

Charger plus d'articles similaires
Charger plus de uneguinee224
Charger plus dans Unedesintox

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi

déguerpissement forcé des occupants du port de Téminétaye – Kaloumpresse.com

Mode nuit
Le déguerpissement du port de pêche de Téminétaye situé …