Accueil Politique Unedesintox Même les lieux de cultes n’ont pas été épargnés – Kababachir

Même les lieux de cultes n’ont pas été épargnés – Kababachir

Mode nuit
3 min lecture
0
0
22
img empty - Même les lieux de cultes n’ont pas été épargnés – Kababachir
Mode nuit

La journée du 22 mars, jour du double scrutin controversé (législatif et référendaire), a été particulièrement mouvementée en Guinée. Alors qu’une Eglise a été incendiée à N’Zérékoré, suite à des affrontements entre pro et anti référendum, à Labé, au nord de la Guinée, ce sont les forces de l’ordre qui ont attaqué une mosquée.

Et ce, au moment de la prière de 19h au quartier Tata, dans la commune urbaine de Labé, « les forces de défense et de sécurité ont lancé des grenades lacrymogènes dans la mosquée en brûlant près de dix motos qui se trouvaient dans la cour. Plusieurs sages s’étaient évanouis et les fidèles n’ont pas pu achever la prière. », nous rapporte un confrère de la place.

91007136 2871722439573935 1417015594779148288 o 1 - Même les lieux de cultes n’ont pas été épargnés – Kababachir

En dehors de la Haute Guinée, fief traditionnel du parti au pouvoir, les violences électorales ont été enregistrées dans différentes endroits de la Guinée, notamment à N’Zérékoré, Macenta, Boké, Boffa, Koundara, Télémélé, Labé, Tougué, Mamou, Pita et dans plusieurs quartiers de la capitale Conakry.

Ismael Bah, www.kababachir.com


Source link
Charger plus d'articles similaires
Charger plus de uneguinee224
Charger plus dans Unedesintox

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi

Double scrutin en Guinée : « Au moins 12 morts dont dix par balle à Conakry et Mamou, plus de quatre journalistes blessés… », Amnesty International

Mode nuit
12 morts, 5 enterrés sans autopsie, un jeune de 18 ans tabassé à mort…