Mode nuit

Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile a fait une seconde communication relative à la création des postes fixes et à la mutation des agents pour les opérations d’enrôlement et de délivrance des passeports biométriques dans certaines représentations diplomatiques à forte communauté guinéenne.

Cette information est tirée du compte-rendu du Conseil des ministres tenu jeudi 5 septembre 2019, à Conakry. Selon ledit compte-rendu, le ministre Alpha Ibrahima Keira a rappelé que les résultats des opérations d’enrôlement et de délivrance des passeports biométriques aux compatriotes résidents à l’étranger, initiées de commun accord avec les ministères en charge des Finances et de l’Administration du territoire se sont révélés insuffisants en dépit de gros efforts fournis par le gouvernement dans le cadre de leur mise en œuvre, notamment les billets d’avion et frais de mission.

Aussi, lit-on dans le même compte rendu du Conseil des ministres, le ministre Kéira a souligné que l’officier de Police en charge de l’enrôlement fera partie du personnel de l’ambassade de Guinée accrédité dans la capitale identifiée et sera nommé par le ministre de la Sécurité et de la Protection civile qu’il est.

Après débats, le conseil a demandé au ministre de la Sécurité de procéder à une analyse de coûts et bénéfices des deux options à l’œuvre. Il s’agit de l’option d’organiser des voyages périodiques ou d’avoir des postes fixes dans certaines représentations diplomatiques.

Charger plus d'articles similaires
Charger plus de uneguinee224
Charger plus dans Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi

Amnesty International répond au parti au pouvoir en Guinée

Mode nuit
Amnesty International, dans un rapport publié mercredi 13 novembre, tient les …