Accueil Facebook « Démissions au sein du FNDC-N’zérékoré » : pour Cécé Théa, c’est de la « manipulation »

« Démissions au sein du FNDC-N’zérékoré » : pour Cécé Théa, c’est de la « manipulation »

Mode nuit
4 min lecture
0
0
69
Démissions du FNDC-N’zérékoré Cécé Théa
Mode nuit

Dans une déclaration rendue publique jeudi 12 septembre 2019, les responsables du Mouvement des Jeunes Diplômés pour la Promotion de la Paix et le Développement en Guinée Forestière (MO. JE. PAD/GF), se réclamant du FNDC ont annoncé leur démission de ce front opposé au changement constitutionnel. Ils ont justifié leur décision par les « actions que le chef de l’État est en train de réaliser en forêt. »

Du côté de la coordination régionale du front national pour la défense de la constitution, l’on parle de manipulation. Joint au téléphone par notre rédaction, Cécé Théa, coordinateur régional adjoint du FNDC-N’zérékoré dément par ailleurs l’appartenance de cette structure de jeunesse à son mouvement.

« C’est de la manipulation pour divertir les gens. Ces gens-là n’ont jamais appartenu au FNDC et vous pouvez mener des enquêtes comme vous êtes des journalistes. À moins qu’il ait un FNDC fantôme, mais ils n’ont jamais été membres de notre mouvement », a-t-il précisé.

Il ajoute que c’est un certain Gilbert Goumou qui serait un des promoteurs du changement constitutionnel qui est derrière cette « manipulation ».

« C’est le nommé Gilbert Goumou qui avait fait à un moment donné une déclaration de soutien à la nouvelle constitution qui est en train de jouer de cette façon. Il regroupe des jeunes sans repère et sans niveau qui se disent des diplômés, pour salir le FNDC. Mais ça ne marchera pas », a-t-il conclu.

Charger plus d'articles similaires
Charger plus de uneguinee224
Charger plus dans Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi

El Hadj Youssouf DIALLO s’en est allé : Le départ d’un Géant !

Mode nuit
Sans crier gare, il est parti la nuit du lundi 17 Février 2020 pendant qu’on …